Les couples qui parlent de sexe ont une meilleure relation sexuelle

Il s’avère que la partie la plus importante de la vie sexuelle saine consiste à parler d’une vie sexuelle saine. Seulement 9% des couples[1] qui ne peuvent pas parler confortablement et ouvertement de sexualité se disent satisfaits sexuellement.

Voici un exemple de conversation que j’ai eu avec mon épouse lors de notre thérapie de couple.

Elle: Nous allons mieux. Ce n’est plus un problème comme il y a quelques années.

Moi: Je pense que nous sommes plus « en sécurité » en tant que couple maintenant. Je ne suis pas sûr de pouvoir dire que le problème est résolu.

Elle: Penses-tu que quelque chose a changé?

Moi: Qu’en penses-tu?

Elle: Bien, j’ai considéré le problème comme une chose qui détruirait notre mariage et maintenant je ne me fais plus de soucis.

Moi: Je n’ai jamais pensé que c’était une menace.

Vous n’avez probablement aucune idée de ce dont nous parlions ?

Le problème est que, dans notre mariage, j’ai désiré avoir plus souvent de relations sexuelles que mon épouse. Au cours de cette conversation, elle cherche à me rassurer sur le fait que ce n’est plus un problème. Je pense le contraire, mais évite de le lui dire directement. Je ne me sentais pas à l’aise de lui demander ce dont j’avais besoin.

Lorsque les partenaires se parlent de leurs besoins sexuels, leurs conversations sont souvent indirectes, vagues et non résolues. Généralement, les deux partenaires sont pressés de terminer la discussion, espérant que leur partenaire comprendra leurs désirs sans en dire beaucoup.

Plus vous êtes direct à exprimer vos désirs, plus vous aurez de chances de les obtenir.

Parler de sexe est un moyen puissant d’approfondir l’intimité et la connexion. Dire des choses comme: «Hier soir, quand tu as touché mon XXX et que tu lui as donné toute ton attention, je me suis senti très sexy. J’ai adoré” ou “ Faire l’amour le matin est la meilleure partie du réveil! ”

Lorsque la communication est pleine de tension, la frustration, l’ambiguïté et les sentiments de souffrance sont inévitables. C’est pourquoi l’amitié en dehors de la chambre à coucher est si cruciale pour une vie sexuelle passionnée.

Il est courant que les couples veuillent parler de sexe, mais ils ont du mal à trouver les mots justes pour s’exprimer sans avoir l’air critiques ni se sentir gênés.

Quatre lignes directives

1. Soyez gentil(le) et positif (ve)

La clé pour parler de sexe est de ne pas critiquer. Si vous le faites, la conversation se terminera plus rapidement qu’un « coup rapide ».

Dire «Tu ne touches jamais mon corps» fera que votre partenaire vous touchera moins. Essayez plutôt, «le week-end dernier, m’embrasser dans la buanderie était sexy. J’en veux plus, je me sentais si bien! ». Ou encore, au lieu de dire « Je déteste quand tu me touches là-bas », essayez: « C’est tellement incroyable les effets que tu me fais lorsque tu me touches ici ».

Beaucoup d’entre nous se sentent parfois gênés de notre corps ou de notre performance. Ajouter du jugement ou des critiques ne fera qu’aggraver ces insécurités. Le partage de vos besoins positifs ouvrira de nouvelles façons de vous aimer.

2. Soyez patient(e)

Parler de sexe peut être inconfortable. En raison de notre éducation, beaucoup d’entre nous ont honte de pouvoir profiter du sexe sans parler de leurs besoins et de leurs désirs. Si vous ou votre partenaire ressentez cela, allez-y doucement. Commencez par parler de vos sentiments concernant le sexe, tels que les messages que vous avez reçus en grandissant. Avoir ce genre de conversation est un moyen puissant d’améliorer vos sentiments de sécurité l’un avec l’autre.

3. Ne le prenez pas personnellement

Je sais que cela semble contre-intuitif, car le sexe vous inclut, mais une grande partie de ce qui allume ou éteint votre partenaire ne vous concerne pas. La libido peut être bloquée par le stress, des sentiments de honte, etc. Le simple fait que votre partenaire ne soit pas d’humeur ne signifie pas qu’il/elle ne vous trouve pas attrayant(e). Cela ne signifie pas non plus que votre habileté à faire l’amour est sans éclat.

Développez un rituel pour refuser doucement le sexe. Lonnie Barbach, thérapeute du sexe réputé, suggère aux couples de communiquer leur niveau d’excitation selon une «échelle amoureuse» de 1 à 9, 1 étant «non merci» et 9 «oh, oui!». Selon l’échelle de Barbach, le refus n’est pas personnel. C’est juste dire que pour le moment, mon corps ne le sent pas.

4. Soyez accommodant

Une bonne relation sexuelle exige que les deux partenaires comprennent et communiquent sur les points avec lesquelles ils se sentent bien et en sécurité et sur ceux qu’ils ne le sont pas. Faire des accommodements pour les désirs des uns et des autres peut devenir une expérience agréable pour les deux partenaires.

Parlons de sexe !

Par exemple, pour revenir à nous, je voulais faire l’amour trois à quatre fois par semaine, mais elle ne le voulait qu’une fois par semaine. Je me suis alors senti rejeté et frustré par cela. Ma première idée était d’acheter des livres et des jouets sexuels pour l’allumer.

Ma frustration augmentait et son désir disparut pour finalement entrer dans une impasse sans aucune idée sur la façon de changer les choses.

Nous avons été encouragés à nous concentrer sur la sensualité plutôt que sur le sexe. Et que le partenaire avec le plus bas niveau de désir (ma femme) soit responsable de la jouissance sensuelle du couple. Comme elle se détendait et ressentait du plaisir avec les massages, elle a créé des soirées de massage qui ne comprenaient pas de sexe. Finalement, son désir s’est rétabli et nous avons commencé à avoir des relations sexuelles environ deux fois par semaine.

La solution pour améliorer la romance à l’intérieur et à l’extérieur de la chambre est d’apprendre l’art de parler de sexe. Apprendre à communiquer vos besoins, vos désirs et vos éventuelles frustrations sexuelles de manière à ce que chaque partenaire se sente en sécurité, améliorera l’expérience.

[1]

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Les+couples+qui+parlent+de+sexe+ont+une+meilleure+relation+sexuelle&url=https%3A%2F%2Fjeanveutencore.com%2Fparler-de-sexe%2F&via=">">Tweetez
1 Partages

Laisser un commentaire